avril 4

Osgood-Schlatter: Dois-je arrêter le sport ?

0  comments

Depuis quelque temps tu as une douleur aux genoux quand tu fais du sport? Principalement quand tu cours, sautes et même quand tu montes les escaliers à la maison? Tu te demandes c’est quoi… et quoi faire avec ça? Les douleurs aux genoux liées à la croissance sont très fréquentes chez les jeunes athlètes pendant l’adolescence. L’augmentation du volume d’activités physiques et de l’entraînement mélangée avec une période de croissance importante peut amener son lot de problématique. Différentes blessures peuvent t’amener à ressentir de la douleur lors de tes activités sportives, parmi toutes ces blessures on retrouve la maladie d’Osgood-Schlatter. Cette maladie doit son nom à 2 médecins qui ont tous deux été exposés à cette condition en constatant une similarité dans les symptômes présentés par leurs patients adolescents pratiquant des sports nécessitant de la course et des sauts. Dr Osgood et Dr Schlatter ont attribué leur nom à cette maladie découverte dans les années 1900. On dit maladie puisqu’il s’agit d’une condition médicale liée à la croissance qui n’apparaît pas nécessairement à la suite d’une blessure. Un Osgood-Schlatter peut généralement perdurer jusqu’à la fin de la période de croissance. Dans cet article, je t’explique clairement et simplement c’est quoi la maladie d’Osgood-Schatter, les principaux traitements suggérés et je te donne 3 astuces importantes qui te permettront de rester actif. 

Maladie d’Osgood-Schlatter: C’est quoi ?

La maladie d’Osgood-Schlatter est une condition dans laquelle le tendon de la rotule qui s’attache à la tubérosité du tibia devient inflammé. La douleur devient perceptible sur la « bosse » dans le haut du tibia, juste sous le genou. La région peut parfois même être douloureuse au toucher. 

Il est possible que tu remarques l’apparition d’un gonflement de la tubérosité. Cette protubérance de la tubérosité est due à la tension provoquée par le tendon de la rotule sur l’os en période de croissance, ce qui crée la déformation. Cette déformation peut diminuer légèrement à la fin de la croissance, mais aura tendance à rester. 

Surcharge d’activités physiques

La maladie d’Osgood-Schlatter est principalement causée par une surcharge lors de la pratique de sport à l’adolescence. Que signifie une surcharge ? C’est un trop grand stress mécanique imposé à ton corps alors qu’il est en croissance. Tu n’as donc pas besoin de subir un traumatisme pour que les douleurs apparaissent. Une pratique régulière d’activités sportives impliquant des sauts à répétition et de la course de type « stop & go » peut réveiller ce type de problématique.  

Ce qui m’amène à te présenter mon Astuce #1…

Astuce #1

Moduler ses activités sportives et le type d’activités.

En contrôlant la quantité et le volume d’activités sportives que tu pratiques ainsi que la durée et la fréquence, tu seras en mesure d’éviter l’apparition de cette condition. Il est favorable de varier son type d’entraînement, d’inclure différents types de mouvements et de ne pas s’adonner qu’à un seul type d’activité sportive (Astuce #2).

Astuce #2

Favoriser le multisport à la spécialisation, le fait de varier ses activités sportives et de participer à plusieurs sports permettra d’avoir 4x moins de chance de développer ce type de condition.

Le multisport est assurément une bonne façon de rester loin des blessures et de développer tes compétences athlétiques au maximum de ton potentiel. 

Maladie d’Osgood-Schlatter: Quoi faire?

Pour contrôler la douleur et te permettre de poursuivre tes activités sportives, il est essentiel de prendre en charge cette condition dès l’apparition des premiers symptômes. La douleur peut être perceptible à un seul genou ou bilatérale (aux 2 genoux). Les premiers symptômes seront généralement: 

  1. De la douleur pendant et après l’activité sportive 
  2. De la sensibilité à la tubérosité sous le ou les genou.x
  3. Un gonflement de la tubérosité sous le ou les genou.x

Tu remarqueras aussi une diminution de la douleur avec le repos. Toutefois, celle-ci réapparaîtra dès la reprise de tes activités sportives. 

Pour éviter que la douleur nuise à ta pratique d’activités sportives, tu devras prendre en charge cette condition rapidement et adéquatement. Un professionnel de la santé avec une bonne connaissance de cette condition sera te conseiller adéquatement et te permettra de rester actif. Une bonne prise en charge va inclure :  

  • Du repos contrôlé
  • Des exercices d’étirements des ischiojambiers et des quadriceps
  • Des exercices de renforcement des ischiojambiers et des quadriceps
  • Une modification du type d’activités sportives et/ou du volume d’activités sportives
  • Des traitements et techniques manuels de relâchement musculaire
  • L’utilisation de « taping » lors des activités sportives

Astuce #3

Le « taping » le plus efficace pour ce type de condition est de faire une pression sur le tendon de la rotule pour diminuer la tension provoquée par celui-ci.

En conclusion…

Un Osgood-Schlatter est une maladie qui touche les adolescents actifs. La douleur sera perceptible pendant et après les activités sportives et elle peut être accompagnée d’inflammation et de déformation locale de la tubérosité. La condition touche principalement les filles entre 8 et 13 ans et les garçons entre 10 à 15 ans. L’Osgood-Schlatter est due à une surcharge de stress lors d’activités sportives. Pour éviter de développer cette condition, il est important de bien moduler ses activités et son type d’activités sportives. La clé est de pratiquer plusieurs sports différents. Le meilleur moyen pour rester actif et contrôler la douleur est de prendre du repos contrôlé, de faire des exercices d’étirements et de renforcement des ischiojambiers et des quadriceps, de modifier son type d’activités sportives et/ou son volume d’activités sportives, de suivre des traitements de relâchement musculaire et faire l’utilisation d’un « taping » qui diminue la tension dans le tendon lors des activités sportives. 

Je t’invite à télécharger la fiche éducative expliquant la maladie d’Osgood-Schlatter et à partager cet article à un.e ami.e que tu connais qui vit la même problématique que toi. 

Tu pourrais vouloir lire... 

L’importance de la récupération

L’importance de la récupération
>